Musique: Vakoté Yama sonne l’heure du réveil pour l’Afrique

L’artiste camerounais installé en Norvège vient de sortir son second album intitulé «Finu».

Vakoté Yama2
Vakoté Yama

Après trois années de recherches et de créations, Vakoté Yama sort enfin son second album baptisé « Finu ». Dans cet opus qui dégage un air de maturité, Vakoté sonne l’heure du réveil des consciences, le réveil identitaire et le réveil culturel.

En effet, sept ans près son premier album « Samira » qui l’a révélé au grand public, l’artiste camerounais avait hâte de gratifier les mélomanes de nouvelles saveurs musicales. Et c’est chose faite désormais grâce à cet album de 11 titres à mi-chemin entre le jazz et la musique sahélienne, onze coups qui sonnent comme un appel l’éveil.

D’ailleurs lui-même le confirme « Finu signifie réveilles-toi en fulfuldé. C’est un appel à l’Afrique. L’Afrique a tant dormi, tant attendu, tant tendue la main à l’Occident. Il est temps, il est grand temps qu’elle se réveille et prenne son destin en main ».

Sur le plan thématique, dans cet album Vakoté Yama décrit des scènes de la vie quotidienne, il parle de l’amour, il loue l’hospitalité Africaine, il invite à la compassion, il fustige l’injustice et dénonce l’immigration.

« Finu » est un projet musical abouti qui se démarque comme étant un album engagé à travers lequel son auteur dénonce les politiques économiques mises en place par nos dirigeants et qui « permettent aux investisseurs occidentaux de se servir de nos richesses et de rapatrier systématiquement leurs profits vers leurs pays au détriment des populations locales qui sombrent dans la pauvreté, au détriment des investisseurs locaux qui doivent se contenter des miettes ».

Sur le plan technique, l’album se démarque par sa bonne qualité sonore de l’instrumentation savamment orchestrée au Bigola studio à Maroua où l’artiste à travaillé avec les jeunes musiciens Camerounais et Norvégiens: Djoulo Alexandre, Aoudou Zalazoulou, Daouda Ja’e, Samy Ebongue, Tandap Willy, Désiré Volcan, Karianne Christensen (chanteuse norvégienne), Jon Einar Hagen (guitariste norvégien). Le mixage final et le mastering ont été réalisés au studio de mastering Eyemat à Lyon par Mathieu Monno.

Vakoté Yama

A propos de son parcours dans la musique, Vakoté Yama confie : « J’ai commencé à chanter dès le bas âge dans les chorales. En 1990 mon premier groupe est né, créé avec mes copains du collège. Quoique nous ayons un bon répertoire, nos propres compositions, nous n’avons pas eu l’opportunité de  nous faire connaitre. J’ai eu la chance de faire en 1995/96 une année dans une école de musique à Oslo en Norvège dans le cadre d’un projet d’échange. Ce séjour m’a permis de travailler avec des professionnels, de maitriser la scène et de faire la connaissance du milieu musical d’Oslo. Je m’y suis installé quelques années plus tard et après un début pas facile, j’ai pu mettre sur pied en 2003 le Bigola band, groupe avec lequel j’ai évolué pendant plusieurs années en alternance avec le Sidiki Band où j’évoluais aussi. Nous avons travaillé dur, fait des tournées, offert de grands spectacles. Cette collaboration a abouti à la réalisation de l’album « Samira » en 2007, produit sous le label « Crystal Air music », suivi par « Finu » vers la fin d’année 2013. Le voyage continue et le prochain album ne tardera pas à venir. Il ne prendra pas autant de temps que le deuxième ».

« Finu » est un album qui s’écoute dans modération, une perle musicale qui a sa place dans votre audiothèque personnel. Et sa douceur séduirait même les oreilles les plus rudes !

Playlist :

1-Duniyaaru

2-Finu

3-Bekeu

4-Ton rêve

5-Yimbe ma

6-Widoua

7-Sannu

8-Taata dillu

9-Le chemin

10-Mi reenete

11-Gagra

The following two tabs change content below.
ebah essongue
Bloggeur camerounais, entrepreneur culturel et directeur du festival Woïla Hip Hop. J’ai été infecté très tôt par le virus de l’écriture et depuis près de 20 ans déjà je me passionne pour la culture et les arts urbains. Je suis gourmand de musique tout rythme confondu, j’adore les voyages, le sport, la lecture et VOUS !

3 Comments

  1. DALI Edouard

    A lire les titre, on a tout de suite envie d’écouter. Comment se procurer ce sésame artistique ? c’est ce à quoi nous sommes accrochés. Du courage encore et bon vent!

    Répondre
  2. NERVEUX

    Mon cher VAK’S mes félicitations que Dieu t’assiste dans ce que tu aimerais faire ,j’attends savourer ce nouvel album
    félicitations l’artiste

    Répondre
  3. Mickael

    Je pense que sur deezer tu peux le trouver!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *