Sir François ou l’art de trierweiler les femmes

2334566-jpg_2011266
Hollande – Trierweiler, le baiser de la victoire….mais ça c’était avant !

« Il a osé ! Le goujat, il l’a fait ! François a trierweilé Valérie ! Vraiment  les hommes vont nous tuer ici, dehors. »

C’est par ses hurlements que ma voisine m’extirpa des bras de Morphée un dimanche matin alors que je jouissais paisiblement d’un sommeil bien mérité après une pénible semaine. Réveillé, je décide donc de sortir afin se savoir exactement ce qui mettait dans un tel état ma chère voisine, Marie Jeanne, une jeune fille de 25 ans secrétaire dans un cabinet d’optique de la place et qui était en train d’ameuter toute la concession.

– Que se passe-t-il et qui a fait quoi à qui Marie Jeanne ?

– Il a osé, martela-t-elle une fois de plus ! Après l’avoir exploité politiquement et sexuellement pendant des années, François a décidé de trierweiler Valérie. Vraiment les hommes quand vous associez la bassesse à la petitesse c’est pathétique me lança-t-elle à la figure.

– Trierweiler ? C’est encore quelle expression biblique comme ça ma sœur ?

Et moi croyant qu’il s’agissait de Valérie, une autre voisine avec qui nous partageons la même concession, je poursuivis :

– Ah bon ? Il a osé faire ça ? Pourtant, hier soir nous étions ensemble,  mais elle ne m’a pas dit qu’elle avait été trierweilée. Quand cela s’est-il passé exactement ?

Constatant alors que j’étais perdu Marie Jeanne s’empressa de me préciser qu’il s’agissait plutôt de Valérie Trierweiler, ex-première dame de France et non de ma pauvre voisine qui se tenait tout juste près de moi à cet instant. Elle aussi avait dû se résoudre à s’extirper des bras de Morphée suite aux nombreux jacassements de Marie Jeanne. Quant au verbe trierweiler, elle nous expliqua que c’était une expression nouvelle, née depuis une semaine et qui signifiait répudier, chasser ou encore abandonner. Croyez-moi ce n’est jamais facile de vivre dans une cour commune surtout lorsque celle-ci est en vérité le studio de radio kongossa (la radio des ragots) avec des journalistes de la trame de Marie Jeanne qui un dimanche matin vous servent un live capable de chasser même Morphée.

Sir François ! Ainsi donc le gars a trierweilé (répudié) Valérie ? Après avoir royalement trierweilé (abandonné) Ségolène et les enfants il y a quelques années, maintenant c’est au tour de Valérie de subir le changement d’humeur du sir François. Valérie, cette belle journaliste politique et animatrice de télévision, sa compagne durant 8 ans (Les Français avaient pourtant pour une fois une belle femme à l’Elysée). Lorsque plus tard je fis des recherches pour savoir quelle belle dame avait réussi à faire voler en éclats tant d’années de vie commune, j’appris que la nouvelle conquête de Sir François se nommait Julie Gayet et que cette dernière était une comédienne qui d’ailleurs aime les balades à moto en compagnie du sir François. Pauvre Valérie, lorsqu’elle a appris par les journaux que son gars avait une liaison il paraît que la go a été victime d’un  « coup de blues » au point d’être hospitalisée en urgence. Ekiéééé !!! Les femmes blanches me dépassent quand même avec leur fragilité. Est-ce que ma sœur camerounaise gère alors ce genre de détail ? Elle t’aime quand tu es là et apprend à te détester quand tu lui tournes le dos. Une vraie dure à cuire qui a le sang à l’œil, vaccinée, et que tu ne peux trierweiler aussi facilement. Si c’était ma sœur camerounaise à la place de Valérie, je vois déjà comment elle allait dire à son François : « Ici la tu mens mon frère. Après avoir chauffé mon moteur des années durant tu veux aujourd’hui me mettre à la porte ? Ton pied mon pied, pas le bruit que les hommes font ici dehors. Si tu veux voir mon esprit benladénique, essaye seulement on ne va pas te dire la suite. » Les femmes camerounaises ? De vrais kamikazes mon frère.

Affaire-Hollande-Gayet-Francois-Hollande-et-Valerie-Trierweiler-face-aux-rumeurs-de-rupture_exact810x609_l
Hollande – Trierweiler… chacun son chemin !

Mais je reconnais tout de même que Sir François a fait fort sur ce coup-ci. Au lieu d’aller le dire à Valérie en face, il a préféré se tourner vers  l’Agence France-Presse à qui il a annoncé samedi 25 janvier 2014 la nouvelle de sa rupture avec la première dame de France (un triste sire quand même ce François). Pourtant en 2010 alors que c’était sucré entre les deux tourtereaux, il avait qualifié Valérie comme étant la «femme de sa vie» dans une interview au magazine Gala. Et aujourd’hui, c’est cette même « femme de sa vie » qu’il quitte. La mécanique de l’amour est vraiment complexe. Mais s’il est vrai que j’ai de la peine pour Valérie (la jomba), en même temps je pense à Ségolène (la mater des muna) qui avait dû souffrir à l’époque elle aussi, et à la pauvre Julie (la titulaire au pistache frais) qui à mon avis doit déjà se demander à quelle sauce elle sera mangée dans les jours qui viennent par l’étalon François. Cette histoire digne d’un Dallas à la française est assez rocambolesque pour inspirer l’humoriste honni Dieudonné, ou encore de déchaîner une colonie de « femens » enchaînées aux grilles de l’Elysée et qui pissent sur la photo du président français.

Ainsi va la France. Sir François exerce désormais la fonction présidentielle en célibataire, dans les ménages c’est la grogne sociale, le taux de chômage ne recule pas, les troupes françaises peinent en Centrafrique, pendant ce temps sir François se sépare de Valérie sur fond de tapage médiatique sans précédent. Après l’expression « zlataner », mes cousins gaulois me gratifient de l’expression « trierweler» qui veut dire abandonner, laisser tomber ou répudier. A très bientôt pour d’autres échos du shabba.

The following two tabs change content below.
ebah essongue
Bloggeur camerounais, entrepreneur culturel et directeur du festival Woïla Hip Hop. J’ai été infecté très tôt par le virus de l’écriture et depuis près de 20 ans déjà je me passionne pour la culture et les arts urbains. Je suis gourmand de musique tout rythme confondu, j’adore les voyages, le sport, la lecture et VOUS !

2 Comments

  1. hippo

    Ainsi va la F R A N C E ….. Sacré François, après les compagnes, bientôt un compagnon ? Pourquoi pas ? Le « mariage pour tous » en France, c’est après tout une marque déposée « HOLLANDE » non ?

    Répondre
  2. DEBELLAHI

    Vous ne l’avez pas raté, le Sire François ! Gérard Longuet avait dit que Hollande était favorable au mariage pour tous, sauf pour lui-même. On comprend maintenant qu’il n’a pas le sens de la famille . Très bel écho du Shabba !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *